Propagation des moustiques Aedes et des maladies vectorielles : lancement des travaux de la Commission d’enquête

publié le 31 juillet 2020

En adoptant une résolution en séance publique le 12 décembre dernier ( dossier législatif en ligne), l’Assemblée nationale a créé une commission d’enquête, composée de trente députés, chargée d’évaluer les recherches, la prévention et les politiques publiques à mener pour lutter contre la propagation des moustiques Aedes et des maladies vectorielles.

Son objet va la conduire à étudier successivement plusieurs aspects :

  • évaluer les recherches, notamment entomologiques, médicales et épidémiologiques sur les dynamiques de propagation des moustiques et des maladies vectorielles associées (notamment la dengue, le Zika, le chikungunya, la fièvre jaune, le virus du Nil occidental) ;
  • évaluer les politiques de prévention sous leur double aspect : la prévention de la propagation et de la prolifération des moustiques ; les mesures de prévention des épidémies de maladies vectorielles ;
  • évaluer les politiques publiques, comprenant notamment les dispositifs de surveillance et d’alerte et les dispositifs de lutte contre les arboviroses, et notamment les plans ORSEC mis en œuvre pour lutter contre les épidémies.

Lors de sa réunion constitutive qui s’est tenue le mercredi 22 janvier, la commission d’enquête a désigné comme présidente Éricka Bareigts, députée de La Réunion (Socialistes et apparentés) et comme rapporteure Ramlati Ali, députée de Mayotte (La République en Marche).

La commission d’enquête commencera ses auditions publiques dans les prochaines semaines. Son rapport devrait être adopté au plus tard début juin 2020.

Les auditions seront retransmises en direct et disponibles en différé sur le portail vidéo de l’Assemblée nationale.