Axe 3 : améliorer la prise en compte des enjeux de santé-environnement dans les politiques territoriales à vocation économique, sociale ou environnementale

 

Intégrer la santé-environnement dans toutes les politiques territoriales.

Ce dernier axe d’actions vient compléter le premier, de prise de conscience, et le second, d’actions de réduction des risques : il s’agit de faire de la santé environnementale un critère pleinement intégré dans les politiques locales, quelle que soit leur nature. Celles portant sur la cadre de vie seront bien sûr prioritairement investies (PLU, PDU, PCAET,
PLH, SAGE, futur SRADDET) pour s’interroger sur les options environnementales sources de progrès sanitaires. L’adaptation des territoires au changement climatique constitue également un enjeu à investir sans tarder.