Appel à manifestation d’intérêt auprès des collectivités territoriales sur des actions d’éducation aux gestes barrières et de promotion et d’éducation en santé environnement

publié le 17 décembre 2020

Lancé début septembre 2020, cet AMI a pour objectifs de favoriser le lancement dans les territoires d’Auvergne-Rhône-Alpes d’actions d’éducation aux gestes barrières et d’éducation et de promotion de la santé environnement dans le contexte de la Covid 19.

Un AMI fondé sur deux axes complémentaires

Un premier axe vise à déployer dans les territoires de la région des actions d’éducation aux gestes barrières, afin de :

  • renforcer l’appropriation communautaire et collective des gestes barrières, en particulier au sein des groupes sociaux dans lesquels cette appropriation semble plus faible, dans une démarche tenant compte à la fois des contraintes et des représentations de ces groupes sociaux ;
  • renforcer la pratique des gestes barrières dans les situations où elle semble plus faiblement mise en œuvre alors que le risque de transmission du virus est maximal (regroupements sur l’espace public, rassemblements festifs, etc).

Le second axe met en perspective le contexte du Covid-19 dans ce qu’il interroge les relations entre la dégradation de l’environnement et son impact sur la santé. Il s’agit ici de mener des actions d’éducation et de promotion en santé environnement s’inscrivant dans ce vécu, afin d’approfondir les sujets de santé environnement et renforcer le pouvoir d’agir des citoyens sur leur santé et leur environnement.

Ces actions doivent être menées dans un cadre collaboratif associant collectivités territoriales, ARS et acteurs éducatifs. Elles bénéficient des travaux méthodologiques animés durant le printemps dernier par le Pôle éducation et promotion de la santé-environnement et de l’appui des binômes départementaux ESE (actions 3 à 6 du PRSE).

19 collectivités lauréates

Dans les semaines et mois qui viennent, 19 collectivités vont mettre en œuvre 25 projets, avec un co-financement à parité de la collectivité et de l’ARS, cette dernière ayant mobilisé un budget global d’environ 260 000 €

19 collectivités ont ainsi reçu un financement pour 25 projets, pour un total de 261 958 euros. La part de financement par les collectivités s’échelonne de 20 à 86%, atteignant 50% pour la plupart d’entre elles.
L’AMI est financé à 50% par les collectivités et à 50% par l’ARS.

Liste des collectivités porteuses de projets

L’axe 1 sur les gestes barrières a permis de faire émerger 19 projets, et l’axe 2 sur l’ESE dans le contexte Covid 19 donnera lieu à 6 projets.
Les actions reposent sur de nombreux partenariats, principalement internes aux collectivités (CCAS et leurs intervenants, services municipaux …) ainsi qu’avec les services de proximité (réseaux d’assistant(e)s maternel(le)s, médiateur(trices) santé, écoles …). Elles mettent en jeu des approches variées et touchent toutes les tranches d’âge de la population.

Afin de partager la variété des projets et susciter de nouvelles initiatives locales, une description plus détaillée de cet AMI sera publiée début 2021 sur le site Internet de l’ARS.

Contact : Cristel BRIOUDE-CARRIO, Chargée de promotion de la santé environnementale - Pôle Santé-Environnement - Direction de la Santé Publique, ARS ARA (Cristel.BRIOUDE-CARRIO@ars.sante.fr)